ressenti

Nature

Écouter l’article
Nature

Bon nombre de personnes disent que nous venons des grecs, des latins, des romains, des francs (germaniques), des arabes, que nous sommes d’origine de notre pays, américains, français, chinois ou australiens parce que nous avons été influencé par d’autres ethnies ou parce que nous sommes nés dans ce pays etc…

Mais est-ce là notre véritable nature ?

Bien sûr nous avons eu des influences et nous en avons encore et bien plus que nous le croyons. Regardons simplement les alliances entre pays, notre manière de nous alimenter ou encore l’environnement social qui n’est certes pas pareil, par exemple d’un pays du sud-est de l’Asie et d’un pays nord-Européen. Mais ces influences ne sont que de la communication, la manière de nous exprimer verbalement et parfois même pour exprimer quelques pas de danse différents, nous pourrions dire.

Pour des anglophones, dirions nous que tous les anglophones sont anglais ?
Ou dirions nous que tous les francophones sont français ?
Peut être même, dirions nous que tous les humains sont pareils, avec une égalité ou une liberté parfaitement égale ?

Si nous regardons bien la nature de la race humaine; car si l’on parle de races, il n’y a pas une race jaune, rouge, blanche ou noire, asiatique, caucasienne, africaine etc, mais une seule et même race celle de la race humaine; notre nature n’est pas seulement que de la communication. Les mots, la formulation, parfois même la notion de réflexion sont toutes empruntes d’influences. Mais là-dessous, devant toute cette globalité que forge notre être tout entier, la communication n’est en fait qu’une partie de cette expression. 90% du langage du corps ne fait pas parti du verbe. Doit on considérer que ces 90% sont d’influences grecques, latines, francs ou plutôt germaniques ou encore arabes ou autres ?
Si nous définissons le NOUS par les 90% qui nous habite, alors nous tentons à être fortement ces 90%. Et non pas les 10% restant si tentait même que l’on puisse en calculer le pourcentage.

La réalité n’est pas une coque que l’on nous attribut. Si nous nous laissons faire et bien peut être que nous deviendrons cette coque, cette limitation, cette programmation, mais nous verrons apparaître des désordres physiques, psychiques, car la nature véritable de l’être ne peut être longtemps retenue.
Certes nous ne sommes pas des bêtes ou encore des êtres voués à tuer ou encore violenter son prochain. Ça c’est ce que nous croyons et c’est ce que l’on essaye de nous faire croire. Croire que c’est la seule porte de sortie ou encore résultante à appliquer dans les situations. En fait il s’agit là que d’effets liés a une cause, celle de laisser son esprit être emporté par des émotions mal gérées. Émotions mal gérées et qui nous rendent aveugles face aux situations que nous vivons.

Notre nature véritable est composé de plusieurs choses et pas seulement ce qu’on nous évertue à mettre en avant. On tente de nous faire oublier 90% de ce que nous sommes au travers de séductions multiples et variées et essentiellement au travers du plaisir matériel quotidien. TV, Téléphone, derniers vêtements à la mode, argent, pornographie, même les couleurs des produits que l’on nous sert, l’éducation, tout est fait pour nous vendre les mérites et plus particulièrement nous détourner de nous, de notre nature véritable, de nos possibilités. Même les mots sont détournés dans leur sens premiers pour que nous oublions notre sens critique, notre vision claire des choses et des situations.

Continuer la lecture

Énergies les attachements

Au cours de notre vie nous nous attachons à toutes les choses, les êtres et les événements qui se présentent à nous, que nous vivons, expérimentons à chaque instant. Mais comment notre esprit et nos énergies travaillent dans ces attachements ?

Notre esprit, tout d’abord. Emprunt de plusieurs parties, la partie incarnée ou ce que j’appelle les outils du mental, les émotions et les pensées, et la partie divine, notre nature véritable. Un esprit non calmé, non dompté ou encore non conquis, voit submerger la partie de nature véritable par ses pensées et ses émotions que l’on pourrait appeler mental ou égo. Ainsi sur chaque rencontre de choses, d’êtres ou d’évènements, l’esprit va poser des repères de sens (voir, toucher, sentir, gouter et écouter) ainsi que des repères d’émotions et de pensées.

Continuer la lecture

Énergies Les petits nouveaux arrivés

Les Enfants.
Nous sommes sur notre chemin de connaissance, d’expérimentation qui nous semble bien rempli et que nous interprétons parfois comme très long. Puis nous nous posons un peu, là, sur le bord, afin de savourer le chemin parcouru et le savoir acquis. Et nous portons un regard sur ces enfants qui arrivent, que nous allons instruire de notre savoir, de nos pratiques énergétiques, de nos ressentis, de notre intuitions, de nos certitudes, de nos méditations…

Ah que les moments vont être délectables de sentir ces êtres avides de connaissance 🙂
Oui, sauf que ces petits êtres, qui arrivent, sont déjà pourvus, habillés, protégés, connectés, branchés aux énergies que nous avons essayé, pratiqué et connecté pendant tant d’années.

Continuer la lecture

Énergies lieux et vibrations

Tout d’abord je tiens à vous préciser que lorsque je vous parle de lieux géographiques ou de corps humains, il importe peu les termes employés, je parle de la même chose. En effet, le corps humain est un lieu géographique pour les vibrations qui sont implantées en lui. De même qu’un lieu géographique est une entité, puisque notre terre est vivante et que des milliards de vibrations la compose.

Commencez-vous à comprendre le cheminement de toutes les explications qui vous sont données ici sur ce site ? Comprenez-vous qu’il y a une possibilité, d’une autre manière de percevoir, de sentir, de regarder le monde dans lequel nous vivons ?

Il ne s’agit pas de poser un dogme, de vous emmener dans un délire psychotique, mais simplement de vous indiquer qu’il y a une autre possibilité de compréhension de qui vous êtes, une autre compréhension du réel que nous vivons. Car en observant nos ressentis, nos compréhensions, en nous ouvrant à d’autres possibilités, à d’autres regards, à d’autres vibrations, à d’autres énergies que ceux qui nous sont imposés par notre société, notre évolution n’en serait que plus facilitée. En nous offrons de l’espace dans notre mental, ceci est le même déclic, la même perception que lorsque nous regardons quelque chose depuis fort longtemps en deux dimensions et qu’en nous déplaçant de quelques centimètres, cette même chose nous apparaît en trois dimensions. Ceci ouvre notre compréhension d’une façon magistrale et nos perceptions s’en trouvent complètement chamboulées d’une façon joyeuse, d’un bonheur immense.

Continuer la lecture

Énergies centres d’énergie 2

Mais au fait, à quoi servent ces chakras, ces centres d’énergie ? Et comment fonctionnent-ils ?Ce sont des questions que tout le monde se pose et le sujet et très vaste. Je vais donc parler de ce que je connais et de ce que j’ai pu observer.

A quoi servent-ils ?
Je dirai que si nous n’avions pas ces centres d’énergies nous aurions une tout autre vie, une tout autre condition, et certes pas, une condition humaine. Ces vortex ou chakras favorisent le passage de certaines énergies qui nous nourrissent de vibration, de lumière et d’amour. Ils permettent aussi de “capter” les énergies environnantes. Ce sont, en quelque sorte, des portes qui permettent l’accès à notre être intime. Ces portes ont, bien entendu, des clefs et il n’est pas facile, voir quasi impossible, d’y entrer sans autorisation.

Comment fonctionnent-ils ?
La question est difficile car ils sont tous différents. Leurs alimentations ne sont pas égales, leur façon de tourner ne l’est pas non plus, et leur manière de vibrer diffère. Et tout cela peut changer de millièmes de secondes en millièmes de secondes. Enfin, leurs connexions ne sont pas pareilles et seul leurs inter-relations pourraient dessiner un semblant de modèle général.

Continuer la lecture

Énergies ressenti physique

Le ressenti.Beaucoup de personnes ne ressentent rien au niveau énergétique. Ils ne ressentent pas leur corps, ne ressentent pas les objets, les lieux, les murs, les personnes. D’autres ne ressentent pas non plus dans leur physique. Un simple effleurement sur la peau ou encore le battement de leur cœur.

Et pourtant, un simple exercice quotidien peut ouvrir ces perceptions, ces ressentis. Une sorte d’entrainement. Je prends pour exemple les non-voyants qui excellent dans l’art d’ouvrir leurs perceptions physiques et énergétiques.

Je vous propose, pendant 15 jours (voir calendrier) de pratiquer un exercice simple. Ceci pour élargir votre perception, votre ressenti par rapport à votre entourage direct. Dans cet exercice, il est question de lâcher totalement notre principal référentiel, la vue.

Je vous propose de couvrir ou de fermer vos yeux et de vous promener dans votre appartement ou dans votre maison. Tout d’abord il est important de bien ranger le lieux, pour ne pas interférer dans la fluidité et la circulation des énergies et surtout pour éviter d’éventuelles bosses.

Ne vous facilitez pas non plus cet exercice en déplaçant les meubles ou les chaises pour faire place, mais apprenez à découvrir et percevoir ce dont vous êtes capable. Tout le monde peut réussir à développer ces “intuitions”, ces perceptions. Alors ne vous limitez pas et soyez comme l’enfant qui découvre un autre monde.

Continuer la lecture