méditation

intégrer

Vous préférez écoutez l’article ?
Intégrer la Vie.mp3
poubelles

Que veut dire intégrer une situation ou encore intégrer la vie, intégrer les mots, les ressentis etc…

L’intégration est un processus visant à nous rendre neutre. C’est à dire que plus aucun mécanisme de l’égo et, ceux sous-jacent tel que le cerveau reptilien et ses dépendances, n’est sollicité ou alimenté.
Ce n’est pas passer dans l’oubli ou encore étouffer « l’affaire gênante » qui nous embête, ou même développer une attention toute particulière avec la peur de retomber dans la systématique et ainsi développer une fuite automatique dès qu’une situation similaire se représente. Ce n’est pas non plus devenir un légume ou encore une machine vide, mais bel et bien de favoriser le deuxième aspect de notre esprit qui est notre nature véritable, notre aspect divin.

L’esprit a deux aspects : Les pensées et les émotions et
la nature véritable, notre nature divine. Philosophie Bouddhique

Aujourd’hui beaucoup de personnes s’évertuent à analyser, décortiquer ou même, travailler sur une certaine partie de l’esprit, celle des émotions et des pensées qui, pour la plupart d’entre nous, est très présente et nous crée beaucoup de problèmes. Il y a tellement de choses à dire que toutes ces personnes révèlent, simplement, la multiplicité de l’être humain face à des réactions, des interprétations de chaque instant. C’est le monstre à 1000 têtes qu’Hercule, dans la mythologie Grecque, veut tuer. Chaque tête coupée repousse instantanément ou parfois même repousse à double. Je ne dis pas de laisser les poubelles nous envahir mais de les reconnaître en tant que poubelles, facteurs obscurcissants, pessimisme ou entraves à notre bonheur. Continuer la lecture

Les vibrations en nous

Nous portons toutes les vibrations en nous !

C’est dans les choix conscients ou inconscients de nos actes, de notre verbe, de nos pensées, qui vont définir que nous allons activer, ou plutôt vivre et mettre en mouvement, les énergies dont nous avons besoin pour vivre ces choix.

Au fil des expériences, des rencontres, des mélanges d’informations de tous types et de toutes parts, nous connectons des possibilités d’expression de descentes d’énergies, d’alchimies nouvelles, dans la matière.
Rendre l’expression possible des perceptions subtiles, que nous détenons dans leur totalité.
Outre les sens, les perceptions subtiles et les dimensions voisines, nous expérimentons sans cesse, ces possibilités. Que cela est possible !

Continuer la lecture

Energies trop plein !

tropplein“Ces gens qui se défoulent sur les autres”.

Le trop plein d’énergies peut mener à une extériorisation qui peut se traduire de différentes manières. Cela peut aller du repli sur soi, de la peur, de l’émotion mal gérée, en passant par l’extravagance, une humeur changeante d’heure en heure voir de minute en minute, de la provocation, de l’agacement, de la haine, de la violence, du contrôle, de la manipulation etc, mais aussi peut amener aux bouffées délirantes, montées de kundalini, excès de confiance, dédoublement de la personnalité etc ou tout simplement à la perte de son contrôle ou encore de son pouvoir personnel. Ceci n’est, bien sûr, pas une liste exhaustive. Aussi il faut porter une grande attention sur la justesse de la situation vécue sur le moment sans oublier la justesse de notre perception du moment. il faut pour cela bien se connaître.

Continuer la lecture

Énergie la perception de l’autre

La perception de l’autre est un peu ardue lorsqu’on cherche à la stabiliser. Normal, il n’y a rien à stabiliser, rien à retenir, à freiner, puisque tout change, tout est mouvement. La perception de l’autre est toujours suivant notre vérité, notre regard. Normal puisque nous vivons au travers de notre filtre mental, de nos 5 sens en superficialité, et ne voyons pas des situations mais bien des problèmes, des pensées et des émotions que nous gérons plus ou moins bien. Ou encore le plus souvent, exprimons de la gêne ou du plaisir, le j’aime, j’aime pas etc… Cela crée notre propre réalité et nous croyons que celle-ci est la réalité de tous les mondes. Et pourtant. Percevoir l’autre, c’est entrer dans l’univers du réel, l’univers du choix conscient, du choix du bien être. L’univers de la micro interrelation, l’infiniment petit et grand de l’inter-échange énergétique. Cet échange subtil, défini un ensemble de paramètres énergétiques qui vont eux mêmes définir le j’aime, j’aime pas, le bien être ou le malaise etc. Car si nous nous connectons à cette “naissance”, ces interstices, c’est toute une maitrise que nous pouvons observer.

Continuer la lecture

Énergies Obligation de conscience

Pour sortir de nos souffrances créées par la saisie de notre mental nous avons, envers nous même, une obligation de conscience.

Sortir de l’ignorance et passer dans la connaissance de notre être nous confirme que nous avons, non seulement un corps physique avec la complexité de fonctionnement que nous commençons à connaître, mais aussi une multiplicité d’états de faits que nous ne pouvons pas écarter. Les perceptions dans leurs globalités, les 5 sens ainsi que l’intuition directe, puis la perception du monde dans sa globalité et sa simplicité. Les perceptions dans leurs subtilités et leurs énergies, les corps subtils, les structures, les dimensions, les passages multiples ou vortex, les connections intra ou extra humaines, les inter-liaisons énergétiques entre le physique et le subtil, la matière et ses relations cosmique etc.

Exister ! Ce n’est pas seulement combler nos désirs, combler nos peurs, palier à nos manques, mais c’est simplement désamorcer ces processus. Vider notre esprit afin qu’il puisse s’emplir de ce qu’il voit et non pas de ce qu’il interprète. Pour cela, une méthode simple et à la portée de tous, développer nos acuités, nos perceptions de nous même. Plonger dans notre être, au delà de nos infimes parties intimes dans un seul but, révéler notre nature véritable, être enfin et réellement dans un bien être total.

Continuer la lecture

Énergies Le Lâcher-Prise


Il n’y a pas d’observation de soi, de perception extra ou intra sensorielle sans un lâcher prise.
Mais est-il total, ce lâcher prise ?
Est-ce que l’esprit lâche totalement pour accéder aux perceptions ?

Et bien non. L’esprit d’analyse, l’esprit de comparaison envahi notre espace. Cet esprit va sans arrêt perturber la tranquillité de notre nature véritable, et notre regard se tourne vers l’extérieur et se perd dans nos projections. L’esprit est l’outil de la troisième dimension. C’est cet esprit qui maintien la dualité de qui nous sommes.

C’est pour cela que la méditation est un outil indispensable pour ramener cet esprit “festif”. En résumé, personne n’est chez soi, tout le monde fait la “fête” à l’extérieur de lui même, se perdant dans ses projections. L’esprit est un enfant turbulent qu’il faut apprendre à maîtriser. La méditation est le moyen le plus simple d’en venir à connaître son esprit.

Par la suite, s’il y a la connaissance de cet esprit, nous allons pouvoir mettre en pratique, en action, les moyens suffisants pour le contrôler.
La méditation c’est tout d’abord, tourner votre regard vers l’intérieur. Prenez conscience de votre être physique. Puis asseyez vous pour observer cet être turbulent qu’est votre esprit. Donner lui de l’espace car, pour exemple, s’il on veut contrôler une vache ou un mouton, vous lui donner une vaste prairie verte. Il en est de même pour cet esprit, donner lui de l’espace.

Donc, la première action dans votre méditation est de devenir spacieux afin qu’il n’y est pas de “débordement”. De l’espace vous en avez et il y en a.

Continuer la lecture

Énergies Les petits nouveaux arrivés

Les Enfants.
Nous sommes sur notre chemin de connaissance, d’expérimentation qui nous semble bien rempli et que nous interprétons parfois comme très long. Puis nous nous posons un peu, là, sur le bord, afin de savourer le chemin parcouru et le savoir acquis. Et nous portons un regard sur ces enfants qui arrivent, que nous allons instruire de notre savoir, de nos pratiques énergétiques, de nos ressentis, de notre intuitions, de nos certitudes, de nos méditations…

Ah que les moments vont être délectables de sentir ces êtres avides de connaissance 🙂
Oui, sauf que ces petits êtres, qui arrivent, sont déjà pourvus, habillés, protégés, connectés, branchés aux énergies que nous avons essayé, pratiqué et connecté pendant tant d’années.

Continuer la lecture

Énergies intérieures

Il est vrai que nous pensons que tout se passe à l’extérieur de nous, et nous cherchons toujours le bien être à l’extérieur de notre corps. Et pourtant, tout commence à l’intérieur et dans des parties que l’on ne soupçonne pas.Nous sommes des instruments qui vibrons à l’unissons. Reprenons l’exemple de l’horloge chinoise. Chaque organe fonctionne à des horaires différentes. Les vibrations émises par tous les acteurs de notre corps (organes, glandes, Adn, etc.) forme un tout vibratoire qui nous fait être ce que nous vibrons à l’intérieur.Chaque partie de notre corps vibre quelque chose suivant ce que, nous vivons, nous mangeons (équilibre acido-basique), ce que nous ressentons et ce que nous percevons. Tous ces éléments forment notre vibration principale. Un peu comme le moteur d’une voiture sur lequel nous focalisons notre attention sur le bruit général et non pas sur tous les bruits (soupapes, adminission, turbo, courroie etc…) que forme le bruit général.

Seul le bon mécanicien automobile saura immédiatement ce qui ne va pas. Ce que je vous propose, c’est de vous donner certains éléments, parfois même les outils, pour (re)devenir votre propre mécanicien et porter votre attention sur les différentes parties de vous même, pour connaître encore mieux votre corps.

Ainsi, vous pourrez connaître aisément les mauvais et les bons fonctionnements. Ceci vous permettra de reprendre votre pouvoir personnel que l’on a tendance à donner un peu trop facilement à l’extérieur et donc à d’autres personnes pas franchement au courant de qui vous êtes, et de ce que vous vivez, ressentez et percevez.

Continuer la lecture