Thé au Gingembre

Boire du thé au gingembre, comment faire le thé au gingembre et comment le faire pousser.

En prévision de la rentrée de septembre, sentez-vous libre d’essayer ce breuvage au gingembre qui aidera à passer les journées d’automne sans attraper la grippe et le rhume habituels. Dans tous les cas qui stimulera vos défenses immunitaires.

Les bienfaits du thé au gingembre pour la santé:

  • Le gingembre est un grand anti-inflammatoire, idéal par exemple pour le syndrome pré-menstruel. Il soulage la rétention d’eau et c’est un bon relaxant, qui soulage également la douleur.
  • Le gingembre nous aide aussi à mieux absorber les nutriments des aliments que nous consommons.
  • C’est un grand digestif.
  • Si vous mangez un peu de gingembre avec du miel, cela vous aidera à réduire les nausées, les gaz intestinaux et à éliminer les crampes stomacales. Une merveille.
  • Si vous vous préparez un thé au gingembre, cela soulagera votre douleur de gorge, les symptômes du rhume et même de la grippe. C’est très efficace.
  • Prendre un bain avec de l’huile essentielle de gingembre nous aidera en plus à réduire les douleurs dans les articulations.
  • Il renforce le système immunitaire
  • Accélère la récupération en cas de maladie
  • Atténue les irritations de l’estomac
  • A un impact favorable sur le système nerveux
  • Stimule le travail des intestins, apaise les flatulences
  • Stimule la circulation
  • Il vous réchauffera mieux que toute couverture

Continuer la lecture

Nouvelle Guidance, méditation, visualisation

soleilC’est avec une joie et un plaisir immense que je vous annonce cette nouvelle Guidance/Méditation.

Perceptions Intérieures : La Circulation

Je vous souhaite beaucoup de soleil et de détente dans votre corps et votre cœur pour ces mois d’été qui arrivent.

Surtout ne vous oubliez pas !

Apportez-vous, chaque jour, de la tendresse et de la relaxation, de l’amour et de la passion.

N’oubliez pas de vous entourer de gens qui vous apportent joie et gaieté, ce qui permettra de favoriser votre évolution et votre partage. Un été réussi est un été empli de rires, de sourires et de tendresse, de calme intérieur.

Alors peut être la nature, la mer ou la montagne mais, en toutes circonstances et en toutes situations, n’oubliez pas d’être conscient, n’oubliez pas que le mental peut vous créer des problèmes et que le meilleur, c’est de prendre du recul sur les situations et les évènements que vous vivez. Aiguisez votre regard, caresser les vagues de vos émotions car vous avez besoin de tendresse et de douceur, accueillez ces moments avec votre ouverture d’esprit et le recul nécessaire à votre paix intérieure.

La liberté intérieure passe par la pratique :

 S’exprimer  Ce que l’on réprime, s’imprime
 Dédramatiser  Ce à quoi l’on résiste, persiste
 S’enraciner  Ce que l’on fuit, nous poursuit
 Lâcher prise  Ce qui nous affecte, nous infecte
 Se responsabiliser  Ce à quoi l’on fait face, s’efface
 S’unifier  Ce que l’on visualise, tente à se matérialiser
 Rayonner  Ce que l’on bénit, nous ravit !

Souriez à la vie 🙂 et bon été à toutes et tous.

A bientôt
Hervé

Peur de bien faire ou recherche d’évolution

écoutez l’article !
Peur de Bien faire

evolutionSouvent nous faisons des choses sans que nous sachions ce qui nous conduit profondément. La peur de bien faire est assez subtile dans notre choix d’appréhender les situations. Même dans nos choix de nous faire plaisir, de nous offrir une certaine tendresse et aussi dans le choix de notre partenaire.
Vouloir bien faire est tout à fait légitime mais vouloir, par le simple fait d’avoir peur de mal faire et de perdre une certaine reconnaissance extérieure, de perdre une certaine puissance, de perdre une certaine assise sociale, peuvent nous conduire dans des mal-êtres souvent inconscients.

Pour chaque situation nouvelle, je me pose la question :

« Qu’est-ce qui me conduit, me dynamise, me guide, là maintenant ?
L’apprentissage, l’ouverture, la curiosité, le bien être, la fluidité, la sérénité
ou le besoin d’être au top, le besoin de bien faire, le besoin de montrer, de faire voir ? »

Continuer la lecture

La théorie des noeux

écoutez l’article !
Théorie des noeux

noeuxTout d’abord, qu’est-ce qu’un noeux. Un noeux peux-être un schémas, une situation qui se répète sous l’apparence parfois de personnes et/où d’évènements.
Pour éviter ces noeux, il faut une bonne dose d’attention et de patience, de vigilance et de perspicacité et surtout, avoir la pratique du changement de l’esprit, pour ne pas se faire happer par les situations et très souvent les remontés d’émotions.

Au début, nous sommes une machine à penser dont environ 5% des pensées nous servent. Le reste n’est que du vagabondage. Lorsque nous faisons appel à certaines pratiques régulières, les pensées vagabondes s’effacent pour faire naître un esprit plus en paix. Non nous n’augmentons pas le pourcentage de pensées « utiles » (ça c’est pour les esprits en recherche de performance) mais d’un point de vue extérieur, les pensées se font plus « lentes ». C’est à dire que l’esprit vagabond va beaucoup moins interférer dans le système de pensée et donc nous allons faire place à la réception d’informations et non la sollicitation d’informations. Les pensées vagabondes nous mènent à des émotions qui génèrent des états dans lesquels nous baignons allègrement. Ces états sont directement liés à la loi d’attraction :

J’attire ce que je vibre.

Nous vibrons ainsi nos émotions ou plutôt nos états qui dépendent de nos émotions, qui dépendent de notre esprit non maîtrisé. Il ne s’agit pas de forcer notre esprit à ne plus penser, à ne plus se débattre, ou encore partir à la guerre contre notre égo, mais bien de VOIR ce qu’il se passe exactement et de faire un choix conscient de continuer cette pensée ou non sans la saisir de quelques manières que ce soit. Peut être que pour certain, cela paraît complètement venue d’une autre planète mais, vous me permettrez de juger ici, et que pour ces certaines personnes c’est leur égo et leur esprit grossier, limité qui tente à les dissuader de le faire par n’importe quels moyens. Normal, l’ego est en danger et il croit que l’on va lui prendre sa place et il aura bien raison.

Continuer la lecture

Dis moi ou tu bourgeonnes, je te dirai ce qui cloche par Emanuelle Haudegond

Si  vous vous êtes déjà posé la question, c’est le moment de parler de médecine chinoise. Selon la médecine chinoise, la position de vos boutons n’est pas un hasard. Certains endroits du visage seraient reliés à un organe du corps et à certaines émotions.

Le visage serait donc le miroir de l’esprit et du corps…

Alors, à quoi correspond l’emplacement de vos boutons ?

Je vous propose aujourd’hui de regarder un plan du visage qui résume ces points. Quelles sont les zones où vous avez régulièrement des boutons (cela « marche » également pour des taches pigmentaires, des ombres, des cernes…) ?

Nous sommes généralement une « combinaison » de plusieurs zones…

Il faut cependant noter qu’en médecine chinoise, les organes cités ne correspondent pas littéralement aux organes physiques. Ainsi, les « reins », en médecine chinoise, cela fait référence, entre autre, au système de reproduction et aux oreilles. Cela peut sembler très étrange, mais la médecine chinoise s’appuie sur 5000 ans de sagesse, alors croyez-moi, on peut souvent lui faire confiance !

 

Continuer la lecture

Jour du Wésak

wesak

Qu’est-ce que le Wésak ?
Le Wésak est le moment où l’union des énergies Bouddhique et Christique viennent ensemble pour bénir la Terre et toute l’Humanité à la Pleine Lune du Taureau de chaque année. Beaucoup de célébrations au travers de notre monde sont pratiquées le jour du Wésak, et plus particulièrement pour les bouddhistes. Le jour du Wésak est aussi l’occasion de la pratique de l’observation de l’esprit.

C’est à dire, que ce jour est particulièrement précis, dans tous les cas plus favorable, pour prendre conscience de notre esprit, de ce que nous avons pu vivre tout au long de cette année écoulé et de réfléchir à notre évolution et à nos aspirations de vie pour les jours ou les mois à venir. C’est aussi le moment de prendre conscience ou de reprendre conscience de ce qui nous entoure et de prendre du temps, particulièrement le soir, pour la méditation, la récitation de quelques mantras et de partager avec notre moi profond. Dans tous les cas faire preuve d’attention envers soi même.

Pour les pratiquants de la méditation, il ne s’agit pas de faire 2 heures ou plus, de méditation en position du lotus ou une quelconque performance, mais de prendre un temps pour nous, afin, de poser notre esprit, puis dans un deuxième temps, de passer à une vision intérieur plus précise que nous pourrons appeler vision claire ou la pratique de la pleine conscience, le Vipashyana (Vipassana).

Mais avant tout cela dans un des articles prochains où nous aborderons la vision claire,
je vous propose un petit menu qui est tout à fait accessible à tous.

Continuer la lecture

Enseignement du Bien-Être pour les nuls

écoutez l’article !
Bien-Étre pour les nuls

Bien êtreBon nombre de personnes utilisent le terme BIEN-ÊTRE pour nous vendre les mérites d’un produit, d’un exercice ou encore d’une cure…

Le bien-être est tout d’abord un état.

Cet état dépend de nous, car il s’agit avant tout de nous et de la capacité que nous avons à accepter le bien-être.
Le bien-être ne peut être donné et encore moins acheté, mais bien pratiqué, intégré c’est à dire comprit au quotidien.

Lorsque nous nous offrons une cure, une séance de relaxation, il est bien évident que nous nous offrons, en premier lieu, du temps pour nous. Et c’est déjà le premier pas. Je dirais même plus, c’est la base pour commencer à entrez dans le bien-être. Car le corps est aussi important que l’esprit. Un corps relaxé, bien dans sa peau, fait relâcher l’esprit. Un esprit clair, détendu et en confiance intérieure voit les besoins du corps avec une grande finesse et une grande justesse.

Si le temps que nous prenons pour nous est vraiment bien employé pour nous et uniquement pour nous, alors n’importe quelles séances relaxantes feront l’affaire. Même une séance de relax canapé (sans télé et sans bouquin juste avec soi même).

Et si nous commencions à penser autrement ?
Rester dans cette dynamique voudrait dire que le Bien-Être ne fonctionne qu’avec une situation ou encore un événement extérieur. C’est à dire que cela peut s’acheter, se vendre, se négocier ou simplement dépendre du temps que nous prenons pour nous…

Continuer la lecture

Équilibre interne (Partie 2)

écoutez l’article !
Équilibre interne partie 2

équilibreNous avons parlé très succinctement de l’équilibre interne de notre corps et nous allons maintenant déployer un peu plus dans cette 2ème partie, des focus, des pistes sur lesquelles nous devons porter une attention plus particulièrement. Je vous ai parlé d’un certain équilibre des pH notamment ceux de notre bouche, de notre salive, de notre estomac, de notre matière fécale, c’est à dire les déchets non assimilés et qui sont rejetable par notre corps ou encore de notre absorption quotidienne d’aliments plus ou moins bien équilibrée.

Ce qu’il faut comprendre c’est qu’au delà de notre absorption, notre corps réagi en fonction de ce que nous absorbons. Si nous absorbons des aliments non appropriés à notre tendance du moment, nos préférences, ou encore un aliment frelaté, le corps va se mettre en rejet et tout un changement va s’opérer. Notre corps va se mettre en tension, c’est à dire s’occuper de fabriquer de l’acide pour décomposer le plus vite possible cet aliment. Nos fluides vont être changés, nos fonctionnements digestifs, circulatoires, respiratoires vont se modifier et le système énergétique va se densifier et donc être beaucoup moins en réception que la normale.
Nos humeurs vont se changer et faire naitre de la gêne, de l’agacement, de la réaction, de l’agressivité, de la violence. Ce qu’il faut savoir, c’est que ce fonctionnement va se mettre en place insidieusement car il sera décalé. De l’absorption à la mise en mouvement du corps, quelques heures voir une à deux journées entières ce sont déjà passées. Et nous sommes tout surpris d’être dans une humeur mitigée ou énervée ou même d’avoir un désordre gastrique ou encore intestinal qui n’a, à priori, aucun rapport avec ce que l’on vient de manger.

Vous souvenez vous de ce que vous avez manger hier au soir ? Il vous faut un peu de réflexion pour la réponse. Ou si votre corps est en dérangement digestif ou un dérangement du colon, vous souvenez vous de votre repas d’hier midi ou encore d’hier matin ou mieux d’avant hier soir ?

Si notre corps est dans un terrain extrême, c’est à dire lorsque nous sommes en réaction à trop d’acide ou en asthénie, manque de vivacité qui peut être provoqué par trop d’alcalinité ou par des fonctionnements bloqués, le temps de réaction de notre corps sera très rapide. Et généralement nous sommes attirés par notre extrême dans l’alimentation.

C’est pour cela que nous devons être vigilants face à ce que nous absorbons, ce que nous ingurgitons, car chaque aliment va porter notre corps soit en acidité, en tension, en rejet, si l’aliment n’est pas acceptable, soit apporter les nutriments contenu dans cet aliment, ce qui est le but recherché.

Vigilance face à l’aliment, mais aussi aux composantes de notre alimentation, mais ce n’est pas tout. Car lorsqu’on parle d’absorption cela veut aussi dire que nous sommes confronté toute la journée à des évènements à des situations, des expériences que nous allons absorber.

Continuer la lecture

Equilibre interne (partie 1)

écoutez l’article !
Équilibre Interne

equilibreFemina/Mascula, bien/mal, yin/yang, haut/bas, droite/gauche, heureux/triste, droit/oblique, violent/doux, angulaire/rond, plaisir/tourment, attraction/répulsion….

Chacune de ces polarités, et il y en a bien d’autres, exprime une vibration, une énergie différente qui apporte une différence, qui modifie, la structure même d’un organisme vivant suivant que ces mêmes polarités sont déséquilibrées ou non.

Ainsi ces équilibres régissent tout le fonctionnement dans notre corps humain. Et notre esprit donne la possibilité à ces polarités d’être avantagées ou d’être désavantagées suivant nos choix, nos pensées. Ainsi lorsque nous avons des pensées positives, lorsque nous voyons, nous regardons le monde ou plutôt nous regardons notre quotidien avec plus d’espace, avec plus de discernement, de compréhension, ainsi nos polarités internes s’en trouvent grandement améliorées et équilibrées.

En revanche, lorsque nos pensées se font plus denses, lorsque nos pensées sont plus négatives ou plutôt nos pensées tentent plus vers le « moi je » ou le « moi moi moi » ou encore lorsque les pensées deviennent lourdes, pesantes, fermées, emprunt de vengeances, de calculs etc, alors le chaos des polarités intérieures s’installe et nous obtenons toutes sortes de symptômes de non fluidités, de mauvaise circulation, de mauvais échanges d’informations. Ces altérations sont accentuées non seulement par les expériences non gérées mais aussi par les émotions mal gérées, le stress, la peur etc.

Que cela soit au niveau des fluides, mais aussi de la dynamique de la matière des principaux organes internes, des péritoines, l’équilibre de l’ossature, mais aussi des échanges chimiques internes au corps humain, tout se trouve touché au plus profond de la matière jusqu’au mouvement initiateur, c’est a dire l’intention mais aussi tous les véhicules comme par exemple l’énergie vitale. Je pense également aussi au mouvement de l’équilibre intestinal. Tout cela reflète une fragilité, une faculté d’absorption, de modification, de protection et curieusement une force extraordinaire du comportement de notre corps. Lorsqu’on parle de femina ou de mascula de l’être, ce n’est absolument pas de féminité ou de masculinité dont on parle. Il ne s’agit pas d’être plus féminin ou plus masculin ou, d’être plus droitier que gaucher ou encore plus être dans sa tête que dans son corps ou mieux plus gros que maigre, mais rétablir l’équilibre de notre fonctionnement. Ces notions sont aujourd’hui des très grand malentendus dans notre compréhension car nous avons tendance à focaliser sur un fonctionnement extrême ce qui n’est pas toujours et même bien souvent, le notre.

Continuer la lecture

Antibiotique naturel puissant par Health Care Above All

Il tue n’importe quelles infections dans le corps

antibiotique-naturel

La formule de base de ce puissant fortifiant remonte à l’Europe médiévale, c’est-à-dire à l’époque où les gens souffraient de toutes sortes de maladies et d’épidémies.

Ce fortifiant est en fait une sorte d’antibiotique qui tue les bactéries à Gram positif et à Gram négatif. Il dispose également d’une formule antivirale et antifongique puissante, augmente la circulation sanguine et le flux lymphatique dans toutes les parties du corps. Ce remède à base de plantes pourrait être le meilleur choix pour la lutte contre le candida.

Ce fortifiant a aidé beaucoup de gens à améliorer le bien-être de nombreuses personnes notamment lors de maladies virales, bactériennes, parasitaires et fongiques et même la peste! Sa puissance ne devrait certainement pas être sous-estimée.

Il pouvait guérir de nombreuses maladies chroniques ou aiguës. Il stimulait la circulation sanguine et purifiait le sang. Cette formule a aidé des millions de personnes à travers les siècles à lutter contre la plupart des maladies les plus mortelles. Le secret réside dans la puissante combinaison d’ingrédients naturels de haute qualité et frais!

Pour résumer, ce fortifiant est efficace dans le traitement de toutes les maladies, renforce avec succès le système immunitaire, agit comme antiviral, antibactérien, antifongique et antiparasitaire. Il est d’une aide précieuse dans les infections les plus graves. Ne pas oublier qu’il ne peut pas remplacer un traitement médical et qu’il vous faut consulter un médecin pour d’éventuelles contre indications.

Continuer la lecture