Nouvelle méditation

meditationVoici une nouvelle méditation guidée du deuxième cycle.

La respiration subtile. Respirer avec son corps, ses poumons, son ventre sont des réflexes naturels. Porter son attention sur d’autres points plus subtils sur notre corps et les faire respirer est une autre manière de percevoir notre monde, une autre manière de vivre son corps. Nous avons un corps physique avec sa superficialité que nous faisons travailler chaque jour en plus ou moins conscience.

La marche, le sport, nos 5 sens, les émotions sont des moyens que nous utilisons quotidiennement, mais nous ne faisons travailler notre subtilité que très rarement. Nos corps subtiles ont besoin de notre présence pour nous faire vivre, pour nous aider à nous nourrir mais aussi à soigner notre physique. S’ils ne sont pas entretenus, ils sont laissés à n’importe quelles autres énergies et de grandes répercutions sont à prévoir sur notre corps physique.

La plus grande source de déséquilibre de notre corps ? La non présence à soi. C’est à dire la non présence à son corps et à son esprit.

La plus grande source de polution ? Nos pensées négatives.

Mais commençons par la présence à soi. Par la respiration, nous pouvons accéder aux parties de notre corps que nous n’occupons pas dont nous n’avons pas la conscience. Respirer avec ses parties subtiles est un gage d’espace intérieur, de tranquilité et de sérénité.

– La respiration des centres énergétiques.
( Un classique 😎 )

Cette méditation guidée s’inscrit dans le deuxième cycle que je vous propose cette année et pour l’année prochaine.
Ce deuxième cycle nous amène sur des exercices simples, et parfois anodins, à pratiquer notre subtilité, à faire travailler une autre partie de soi, celle qui n’est pas forcément dans notre conscience d’aujourd’hui.

NDLA. Concernant ce deuxième cycle: Si vous n’êtes pas complètement à l’aise avec le premier cycle, celle de la densité et de la matière et que vous pratiquez ce deuxième cycle, alors vous demeurerez un voyageur, un rêveur et même un touriste de l’émotionnel. Car au lieu de rentrer au plus profond de vous, l’expérience s’arrêtera à vos émotions, c’est à dire qu’elle sera bloquée par votre mental. Donc l’ouverture à la subtilité ne pourra se faire que superficiellement et pour un temps limité et surtout dans votre aspect grossier. La pratique de ce deuxième cycle, l’éveil à notre subtilité, s’adresse aux participants et aux lecteurs qui veulent pousser plus loin leur apprentissage, leur ouverture. Les ressentis, les intuitions, la subtilité, l’énergie, la chimie énergétique, mais aussi l’attention, la vigilance et l’espace intérieur sont des principes fondamentaux pour celui qui veut avancer sur le chemin de la voie de l’éveil de notre conscience.

En souhaitant vous apporter autant de joie que j’ai à faire ce travail de partage,
Je vous souhaite une très agréable fin de journée et surtout une bonne méditation.

Hervé

Le bien-être est un état. Si nous l’atteignons avec condition (argent, but à atteindre, etc.) alors notre bien-être ne sera qu’éphémère. Si nous l’atteignons en faisant naître cet appel avec liberté et espace, alors notre bien-être s’installera dans notre temple sacré intérieur, notre corps, notre esprit et notre intention. C’est pour cela que ce site est entièrement gratuit y compris pour les méditations, guidances et visualisations. Hervé